Gemmothérapie

La gemmothérapie est une branche de la phytothérapie. Cette thérapie naturelle consiste à utiliser les propriétés des tissus embryonnaires végétaux en croissance : les bourgeons et les jeunes pousses d'arbres et d'arbustes. On peut la définir comme la phytothérapie cellulaire énergétique globale.

Historiquement, c'est au Moyen-Age, sous l'impulsion de la philosophie alchimique que l'on commença à employer les bourgeons à des fins thérapeutiques. Les anciennes pharmacopées mentionnent plus spécialement l'utilisation des bourgeons de peuplier dans la préparation de l'onguent de peuplier et les bourgeons de sapin pour la préparation de tisanes et d'un sirop pectoral.

C'est dans les années 60 que la gemmothérapie fût créée par Pol Henry, homéopathe belge. Il a publié les résultats de ses recherches et de ses tests cliniques en 1970 et a appelé cette nouvelle thérapie « Phytoembryothérapie ». Cette discipline a été reprise et développée ultérieurement par le Dr. Max Tétau, qui l'a appelée « Gemmothérapie », l'origine du nom est issue du mot « gemmae », « bourgeon » en latin.

La richesse du bourgeon

Le bourgeon, constitué de tissus embryonnaires, contient toute l'énergie vitale concentrée et les principes actifs nécessaires au développement de la plante à venir. A lui seul le bourgeon renferme les propriétés des fleurs, des fruits et des feuilles ce qui explique la grande efficacité d'action des extraits de bourgeons. Le bourgeon est en quelque sorte le « totum » concentré de la plante. A l'intérieur du bourgeon, on distingue des feuilles miniatures, des tiges, ainsi que des ébauches de fleurs.

Les tissus embryonnaires qui composent le bourgeon contiennent tout le patrimoine génétique de la future plante. Ces tissus végétaux sont riches en acides nucléiques, acides aminés, phyto-hormones, vitamines, oligo-éléments, minéraux et sève. De nombreux principes actifs contenus dans le bourgeon ne seront plus nécessairement présents dans la plante adulte ou alors en moindre quantité.

Récolté juste avant leur éclosion, le bourgeon conserve toute sa pureté et sa force. Le vieillissement et les agressions telles que la pollution, les pesticides lui sont épargnés. A son premier âge, toute vie organique possède une vitalité beaucoup plus grande que par la suite. Les couches externes du bourgeon le protègent des éléments extérieurs.

Alors que la phytothérapie utilise l'une des parties de la plante adulte, la gemmothérapie utilise les tissus embryonnaires en plein développement. Ses remèdes renferment toutes les propriétés de la plante, c'est-à-dire à la fois les propriétés des fleurs, des feuilles, des fruits, de l'aubier et des racines. Ainsi le macérat-mère concentré de bourgeons de tilleul (Tilia Tomentosa) possède les propriétés sédatives liées aux fleurs mais également les vertus dépuratives et diurétiques de l'aubier. Il en va de même pour l'extrait de bourgeon d'aubépine (Crategus oxyacantha) qui possède les propriétés du fruit (action sur le muscle cardiaque) et de la fleur (action sur le rythme cardiaque).

On comprend d'autant mieux pourquoi le bourgeon regorge de tant de richesses, il contient tous les trésors de la fleur ET de la feuille ET du fruit ET de la tige...le tout dans un seul bourgeon.

texte tirer du site: www.herbalgem.com

pour vous procurez des soins de gemmothérapie ou des conseils sur leur utilisation vous pouvez me contacter.


Guide sylvestre en sylvothérapie et conseiller en permaculture.

Numéro de téléphone:
06 44 97 82 75

Adresse e-mail:
guidesylvestre@gmail.com